29 juillet 2022

PIZZA CHORIZO POIVRON

Le fait-maison ça prend parfois dix minutes de préparation, pour un résultat bien supérieur à tout produit transformé acheté dans le commerce. L'essentiel, c'est d'avoir des produits à la maison qui s'accordent bien entre eux. La recette de pizza chorizo poivron qui suit en est un exemple.

 

PIZZA CHORIZO

PIZZA CHORIZO POIVRON

• 1 pâte à pizza (ou une pâte brisée) • 1 boîte de tomates concassées • 1 poivron rouge • ½ chorizo fort • 1 gros oignon • une poignée d'olives noires • 1 douzaine d'anchois • 1 poignée de  parmesan en copeaux • 1 cuillerée à soupe de câpres• origan • basilic • sel et poivre • 1 cuillerée à café de sucre • huile d'olive • laurier

– Préchauffer le four à 200°.

– Dans une poêle, faire revenir à l'huile d'olive l'oignon émincé, le poivron coupé en petites lanières, puis le chorizo coupé en rondelles.

– Ajouter la concassée de tomates, l'origan et le basilic, sel et poivre (peu, le chorizo étant pimenté), et sucre en poudre, puis la feuille de laurier. Laisser compoter 15 minutes et réserver.

– Etaler la pâte en conservant la feuille de papier sulfurisée en dessous. La piquer à la fourchette. Etaler la sauce et ajouter les câpres, les anchois et les olives. Parsemer le parmesan.

– Enfourner pour 35/40 minutes en surveillant la couleur de la pâte.

A déguster avec une salade verte.

 

Posté par MK30 à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


29 mars 2022

IRISH STEW

C'est « le » plat emblématique irlandais, connu de moi-même depuis au moins 1968, au temps où, pour nourrir de grands tablées de copains, on cuisinait délicieux pour facile et pas cher ! C'est une recette pour Pâques participant au défi de la Saint-Patrick.

 

IRISH STEW

IRISH STEW
Pour 6 personnes. Cuisson 1h30 en cocotte classique, 3/4 heure en cocotte-minute

• 1,5 kg de collier d'agneau • 6 gros oignons • 3 carottes • 1,5 kg de pommes de terre • sel et poivre • thym et laurier • persil • 1 bouillon cube de poule • 1 canette de bière Guiness

– Faire revenir la viande d'agneau coupée en tronçons et désossée (ou pas) avec un peu d'huile neutre, dans une cocotte. Saler et poivrer, retirer et réserver. Faire revenir les oignons émincés, puis les carottes découpées en rondelles. Retirer et réserver.

– Commencer le montage dans la cocotte : une couche de pommes de terre épluchées et découpées en quartiers, une couche de viande, une couche d'oignons et carottes et on recommence.

– Mouiller avec la bière et compléter à hauteur avec de l'eau chaude. Ajouter le bouillon cube émietté et le bouquet garni. Vérifier la teneur en sel et poivrer. Couvrir et laisser cuire 1h30.

Servir avec du persil frais, une bonne bière Guiness (avec modération, bien entendu!), tout en écoutant des airs irlandais.

 

07 décembre 2021

RÂBLE DE LAPIN CHASSEUR

Bien que j'ai trouvé dans la littérature enfantine un thème sur les lapins chasseurs de chasseurs (texte et dessins Philippe Corentin), ici c'est le mode de cuisson « chasseur » qui est mis à l'honneur ! Pour les amateurs de recettes qui rassemblent et réchauffent, un plat complet à servir sans modération !

lapin 2

RÂBLE DE LAPIN CHASSEUR
Pour 4 personnes

• 8 râbles de petits lapins • 2 belles carottes • 300 g de poitrine fraîche • 2 gros oignons • 2 échalotes • 2 gousses d'ail • persil • thym • laurier • 3 clous de girofle • huile • sel et poivre • 1 cuillère à soupe de moutarde forte • 20 cl de vin blanc sec • farine • 300 g de champignons de Paris • poignées de cèpes séchées • 4 belles pommes de terre

– Faire gonfler les cèpes déshydratées dans un bol d'eau tiède. Laver, équeuter et couper les champignons en lamelles. Les faire suer dans une poêle à sec.

– Faire revenir en cocotte les râbles auparavant roulés dans la farine. Après coloration de tout côtés, ajouter la poitrine fraîche coupée en lardons, les oignons, l'ail, le persil, les aromates et les carottes épluchées coupées en rondelle. Saler et poivrer.

– Bien chauffer le tout et ajouter le vin blanc. Laisser évaporer l'alcool pendant quelques minutes. Ajouter les cèpes et leur liquide et les champignons blancs, puis la moutarde. Ajouter les pommes de terre épluchées et entières.

– Ajuster le liquide à hauteur des viandes avec de l'eau bouillante. Faire cuire à feu doux pendant 1h.

PS : la photo de la cocotte sur le feu est nulle, mais le plat extra !

 

 

26 novembre 2021

LATKÈS

En prévision de la fête de hanouka, la réinauguration de l'autel des offrandes dans le Second Temple de Jérusalem, lors de son retour au culte judaïque, après trois ans d'interruption et de fermeture par le roi Antiochus IV Épiphane des Séleucides. D'après la tradition juive, on célèbre depuis lors une fête de huit jours, hanouka, pendant laquelle on allume chaque soir une nouvelle lumière d'un chandelier à huit branches. Et on cuisine des beignets, des latkès à base de pommes de terre râpées et des pounchkis, beignets frits farcis de confiture dont je donnerai la recette ultérieurement. On peut réaliser toutes sortes de beignets salés avec cette recette de latkès, par exemple des pommes de terre avec des courgettes, des brocolis, des petits pois.

latkes 8

LATKÈS
Pour 2 personnes

• 2 pommes de terre • 1 oignon • 1 œuf • 20 g de farine • 1pincée de bicarbonate de soude (ou de levure) • 1 pincée de paprika • huile neutre • sel et poivre

– Eplucher et râper les pommes de terre et l'oignon avec une râpe à gros trous. Les presser dans du papier absorbant pour évacuer le maximum d'eau.

latkes 2

– Battre l'œuf avec le sel et le poivre, mélanger, ajouter la farine, le bicarbonate et le paprika.

– Chauffer de l'huile au fond d'une poêle. Quand c'est chaud, faire des tas de 6 cm environ et aplatir.

Laisser cuire jusqu'à coloration (5-6 minutes) de chaque côté. Déposer sur du papier absorbant avant de servir.

latkes 7

 

 

 

Posté par MK30 à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 décembre 2018

CURRY DE CREVETTES A L'INDIENNE

Le curry découle du mot tamoul, kari (கறி), signifiant « ragoût », « plat mijoté ». C’est un plat ayant son origine dans la gastronomie du Sous-continent indien. Il se caractérise par une combinaison complexe d’épices et d’herbes comprenant en général des piments frais ou séchés. L’usage du terme « curry » pour désigner un plat est donc, en général, limité aux plats préparés dans une sauce. Le terme curry ou cari des épices n'est pas employé en Inde où on utilise différents noms selon les régions, et dont le plus répandu est masala en Inde du Nord, ce qui signifie « mélange ».
La poudre de curry, telle qu'elle est connue actuellement, date du XVIIIe siècle où ces mélanges étaient préparés par des marchands indiens pour les membres du gouvernement colonial britannique et de l'armée retournant en Angleterre.(Wikipedia)

 

CURRY DE VRECETTESCURRY DE CREVETTES A L'INDIENNE
Pour 15 personnes

• 1,5 kg de crevettes crues surgelées avec la queue ou fraîches • 500 g de petits pois surgelés • 3 civettes fraîches  • 1 petit piment vert • 4 tomates • 4 gousses d'ail • 2 oignons secs • 4 cm de gingembre • 3 cuillerées à soupe de pâte de curry madras • 3 cuillerées à café de concentré de tomates • 800 ml de lait de coco • feuilles de coriandre fraîche

– Mixer les tomates. Ajouter les tomates réduites en purée, le piment égréné, pour atténuer le piquant, et les oignons secs émincés à la pâte de curry et laisser mijoter 10 min.

–  Ajouter les crevettes crues et les petits pois. Bien mélanger. Laissez cuire, à feu doux encore 10 min, puis ajouter le lait de coco et les oignons frais émincés finement.

 – Laisser frémir quelques minutes. Servir brûlant, parsemé de coriandre fraîche et accompagné de riz basmati.

 

 


RIZ BIRYANI

Le nom est dérivé du mot persan beryā (n) (بریان) qui signifie « frit » ou « grillé ». Le biryani a été importé au sous-continent indien par les voyageurs musulmans et les marchands. Il constituait un plat festif à la cour des empereurs moghols. Ses variantes locales ne sont pas seulement populaires en Asie du Sud, mais également au Moyen-Orient.

Dans le nord de l'Inde, au Pakistan et au Bangladesh, le biryani contient de la viande. L'ingrédient principal qui accompagne les épices est la viande de bœuf, de poulet, de chevreau ou d'agneau. On y ajoute parfois des fruits secs. Dans le sud de l'Inde, des versions végétariennes y incorporent des pois, des haricots, du chou-fleur, du potiron ou d'autres légumes. Dans le Kerala, le biryani contient souvent des crevettes.(Wikipedia)

 

RIZ BARYANI

RIZ BIRYANI
Pour 15 personnes

• Riz basmati  : 1 kg • 5 cuillerées à café de curcuma en poudre • 20 graines de cardamome •  5 cuillerées à café de coriandre en poudre • 5 oignons • 5 gousses d’ail • un petit morceau de gingembre • 150 g de raisins secs jaunes • 250 g de petits pois surgelés • 10 cuillerées à soupe d’huile végétale • sel

– Dans un mortier, écrasez légèrement les graines de cardamome

 – Chauffer l'huile dans une grande cocotte. Ajouter l'ail et l'oignon ciselés, le curcuma, le gingembre, les graines de cardamome et la poudre de coriandre. Mélangez pendant 2 minutes. Quand l'oignon colore, ajouter les petits pois et les raisins secs, mélanger à nouveau pendant 2 minutes.

 – Verser le riz et couvrir d'eau bouillante à hauteur. Salez. Couvrez la cocotte et laissez mijoter à feu moyen pendant 20 minutes. Ajouter de l’eau bouillante si le riz manque de cuisson. Lorsque le riz a absorbé toute l'eau, retirer du feu et laisser le riz reposer à couvert pendant 10 minutes.

 

 

30 novembre 2018

Potimarron farci lardons, reblochon, champignons et oignon

Suite et fin de ma première fournée d’hiver de légumes bio la « Ruche qui-dit-oui » avec le potimarron farci. L’idée me semblait tout simplement bonne et, à l’arrivée, c’est un délice ! Et, ce qui ne gâte rien, ça en jette plein la vue, ce qui est tout de même le principe de la cuisine…
Tout ça fait beaucoup de choux et de courges mais, comme ont dit, c’est bon pour ce qu’on a !

POTIRON FARCI ROBLOCHONPOTIMARRON FARCI LARDONS, REBLOCHON, CHAMPIGNONS ET OIGNON

• 1 potimarron • 1/2 reblochon • 100 g de lardons natures • 1 petit oignon • 50 g de champignons de Paris • huile d’olive • sel et poivre

– Préchauffer le four à 180°.

– A la poële, faire revenir l’oignon épluché et émincé, les lardons, les champignons lavés et émncés. Saler légèrement et poivrer.

– Pendant ce temps, couper la queue du potimarron pour ne pas qu’elle brûle, et découper un chapeau. Le vider de ses graines et filaments. Saler et poivrer l’intérieur.

 – Couper le demi-reblochon en tranche et en garnir le fond, Puis verser le mélange oignon-lardons-champignons, et à nouveau des tranches de reblochon.

  – Remettre le chapeau du potimarron, arroser d’huile d’olive et enfourné pour 1h30.

 

 

Posté par MK30 à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 août 2018

TARTIFLETTE

Pour accompagner la caillette aux chataîgnes en conserve rapportée d’Ardèche, une autre recette régionale de pommes de terre, la tartiflette de Savoie. Accompagné d’une bonne salade verte aillée, ce plat roboratif sera parfait pour les longues soirées d’hiver !

TARTIFLETT

TARTIFLETTE

• 1,5 kg de pommes de terre à chair ferme • 500 g de reblochon • 50 g de lardons fumés • 100 g de crème fraîche épaisse • 15 cl de vin blanc sec • 2 oignons • 2 cuillerées à soupe d’huile • sel, poivre blanc • noix de muscade râpée

– Laver les pommes de terre. Remplir un grand faitout d’eau et saler au gros sel. A l’ébullition, plonger les pommes de terre dans l’eau et les faire cuire pendant 20 min après la reprise de l’ébullition.

– Peler et émincer les oignons. Dans une poêle, faire chauffer l’huile et revenir les oignons émincés. Lorsqu’ils deviennent translucides, ajouter les lardons fumés. Poursuivre la cuisson en remuant régulièrement, jusqu’à ce que les oignons et les lardons soient bien dorés. Déglacer la poêle avec le vin blanc et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes. Réserver.

TARTIFLETT 1

 

– Préchauffer le four à 200°. Découper le reblochon en longues lamelles. Peler les pommes de terre cuites et les couper en grosses rondelles.

– Beurrer un grand plat à four. Verser les rondelles de pommes de terre. Râper un peu de noix de muscade. Parsemer de poivre blanc. Répartir les oignons et les lardons dorés au vin blanc. Recouvrir le tout de crème fraîche, puis étaler les lamelles de fromage. Enfourner la tartiflette pendant 35 min, jusqu’à ce que le reblochon forme une croûte bien dorée et gratinée.CAILLETT

Avec la caillette ardéchoise

 

Posté par MK30 à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 octobre 2016

DARNE DE SAUMON BIO EN PAPILLOTTE ET RIZ AUX PETITS POIS

En prévision des nombreuses festivités qui vont arriver à l’approche et pendant les fêtes de fin d’année, je vous propose de vous mettre au repos digestif avec un plat des plus équilibrés, riche en phosphore et potassium, bon apport en calcium et vitamine A, aide à la prévention de l’osthéoporose et j’en passe... Suit la recette d’un poisson gras : la darne de saumon en papillotte accompagnée d’un riz aux petits pois.

PAPILLOTTE DARNE DE SAUMON

DARNE DE SAUMON BIO EN PAPILLOTTE ET RIZ AUX PETITS POIS

Pour 4 personnes
• 4 darnes de saumon bio • 2 tranches de citron baldi (citrons marinés) • une poignée de rondelles d’oignons, pour moi surgelées • une cuillerée à soupe d’huile d’olive • sel et poivre

– Préchauffer le four à 220° (8).

– Laver et essuyer les darnes avec du papier torchon. Couper 4 morceaux de papier alu.

– Disposer chaque darne au centre d’une feuille. Ajouter une demi-cuillerée à soupe d’huile sur chacune. Eparpiller les rondelles d’oignons. Saler et poivrer et ajouter une demi rondelle de citron baldi.

– Enfourner pour 20 minutes en surveillant la cuisson qui est parfaite à point, et sans risques pour la santé.

Servir avec le riz aux petits pois.

SAUMON PAPILLOTTE ET RIZ-PETITS POIS

 

 

 

RIZ AUX PETITS POIS

Ce n’est pas un rizotto mais ça y ressemble beaucoup !

RIZ AUX PETITS POIS

• 200 g de riz basmati • 100 g de petits pois (pour moi surgelés) • 1 oignon • 2 volumes de riz d’eau bouillante • 1 cuillerée à soupe d’huile • 1 cuillerée à café de poudre de curcuma • crème fraîche en option.

– Faire revenir dans l’huile les oignons et les petits pois, sans les faire brunir. Ajouter le riz, remuer et quand les grains deviennent translucides, ajouter l’eau bouillante. Saler et poivrer et ajouter le curcuma.

– A la reprise de l’ébullition laisser cuire à feu doux dix minutes. Verser de l'eau chaude si nécessaire. Goûter l’assaisonnement et ajouter, si vous l’aimez, une cuillerée à soupe de crème fraîche.

Servir avec la paillotte de saumon.

 

 

11 octobre 2015

PIZZI LECCESI

Petits pains à la semoule de blé, farcis de tomates, oignons et olives noires

Les pizzi leccesi, comme leur nom l’indique sont originaires de Lecce et les mêmes pucce du Salento, dans les Pouilles italiennes, plus particulièrement dans le talon de la botte italienne ! De petite taille, ils sont servis en antipasto et, en plus gros, au cours du repas familial et rustique. Je les servirai en apéritif qui sera suivi de candele N°139 aux gambas, n’ayant pas réussi à trouver des zitoni dans les 7 épiceries italiennes de Paris que j’ai visitées ! Je crois que nous ne perdrons rien au change car ce sont tout deux de longs macaronis à structure plate, les zitonis étant deux fois plus longs et donc deux fois plus difficile à servir et à manger !

La pâte des pizzi leccizi est très facile à réaliser, et si vous la trouvez un peu trop souple pour en faire un boudin, malgré ajout de farine, remplissez à ras bord une plaque de moules à cannelés en silicone et vous obtiendrez ces jolis bouchons de pain, au bout de 35 minutes à 220° (vérifier à la pointe d’un couteau sèche). Pour de plus gros pains, utilisez une plaque de moules à muffins en silicone.

PIZZI LECCISIPIZZI LECCESI

 Pour 1 douzaine de pizzi leccesi
• 75 grammes de semoule de blé dur • 75 grammes de farine T45 • 1/2 sachet de levure en poudre • eau

 Farce
• 1 demi-oignon blanc • 4 tomates mûres • une douzaine d'olives noires dénoyautées • 1 piment oiseau  • sel •  huile d'olive extra vierge

– Couper les tomates lavées et émondées, et l'oignon en petits dés. Verser dans un saladier, ajouter les olives noires dénoyautées et coupées en petits morceaux et le piment. Verser 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive, saler et mélanger.

–  Verser la semoule et la farine dans le saladier ainsi que la levure. Bien mélanger ajouter de la farine si le mélange est trop liquide.

– Couvrir et laisser reposer 1h30 à température ambiante.

– Pétrir quelques minutes la pâte sur un plan de travail fariné. Former un boudin, découper des petits morceaux et les déposer sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Les aplatir légèrement, Laisser lever 20 minutes.

– Faire cuire au four préchauffé à 200° pendant 20 à 25 mn (vérifier la cuisson).